Théâtres: portes closes et ouvertures (numériques)

« Annulé », « annulé », « annulé ». Aujourd’hui il pleut de la tristesse sur les sites internet des théâtres. Les salles vides se recueillent en silence. Elles pleurent de ne plus pouvoir tenir leur promesse – celle de la co-construction en direct de significations, de la rêverie partagée, des histoires qui se ré-écrivent au présent.

C’est un fait. Le spectacle du monde s’est déplacé ailleurs. Les tragédies hantent maintenant les hôpitaux et les écrans.

Bien sûr il y a plus important!

Se refusant néanmoins à trahir cette promesse des corps jouant côtoyant les corps contemplant, certains lieux inventent dans leurs longues nuits blanches de nouvelles manières de tisser des liens avec les absent·e·s.

Tour d’horizon de quelques pratiques.


1. L’assemblée invisible d’Am stram gramtheatre-am-stram-gram

Le théâtre genevois dédié à l’enfance et la jeunesse publie un blog: « L’assemblée invisible ». Am stram gram y promet de « soigner nos liens ». Les publications quotidiennes sont des invitations à jouer, écouter, imaginer, consulter, dessiner. Poèmes, chansons et dessins s’y bousculent joyeusement.

Nous ouvrons un blog sur notre site. C’est une mesure modeste, peut-être dérisoire, mais c’est notre manière de continuer d’agir, d’échanger, d’ouvrir au partage et de faire assemblée de cœur et d’esprit.

am-stram-gram-citation1
Source: http://www.amstramgram.ch/

2. « Vidygital »: un théâtre lausannois sur la toile

logo_vidyDe l’autre côté du lac Léman, le Théâtre Vidy déploie certaines activités sur un nouveau canal: « Vidydigital« . Originalité du projet: on pourra y assister à des événements en direct. Un tentative de renouer avec ce présent perdu du théâtre?

Au programme: captations de spectacles, archives, entretiens, podcasts.

Parce qu’il propose un temps de mise à distance du quotidien et parce qu’il est un des lieux où se renouvelle le commun, le théâtre reste plus que jamais un art à partager pour se retrouver et faire résonner autrement ce qui nous lie les uns aux autres, par-delà l’actualité – et comme il l’a toujours fait, le théâtre renouvelle ses formes pour rencontrer l’époque.


3. Journal de confinement de Wajdi Mouawad

logo-collineDirection la capitale française. L’auteur Wajdi Mouawad « ferme les yeux et [se] met à penser aux deux salles de La Colline avec leurs décors respectifs , toujours là, sur le plateau ». Dans le le théâtre national qu’il dirige, « la poésie s’est tue » .

On dirait qu’avec son « Journal de confinement« , la poésie continue de parler. Autrement.

Si, aujourd’hui, l’essentiel est que le service public des soins puisse aider tous ceux qui en ont besoin, si le plus important sont les hôpitaux, les médecins et les aides-soignants ; que peuvent et doivent faire les artistes ? Si la santé est aujourd’hui le grand requin blanc se battant contre la maladie, qui sont alors les petits poissons pilotes qui accompagnent les squales ? Nous sommes peut-être ces petits poissons pilotes… Comment la poésie peut-elle soigner ?


Ciel nuageux: l’interdisciplinarité comme horizon

Son, vidéo, musique, danse, performance, arts plastiques, journalisme: l’interdisciplinarité est désormais un lieu commun du théâtre. Et lorsque se ferment les portes et fleurissent les podcasts, captations de spectacles et autres propositions numériques, cette interdisciplinarité devient-elle ce qui le sauve?

Ce qu’on y gagne. Ce qu’on y perd. Qui peut le quantifier?

Malgré le désastre, la période semble néanmoins favorable à quelques ingénieux et intéressants rebondissements. Encore faut-il peut-être pouvoir se les offrir, puisque ces adaptations nécessitent des moyens techniques, humains… et numériques.

D’ailleurs, pour retrouver l’essence du théâtre, il faut savoir clore le dialogue avec son ordinateur! Quitter.


Série d’articles « Ce que le confinement fait au théâtre« 

Vous avez découvert d’autres initiatives? Partagez-les dans les commentaires!

Un commentaire sur “Théâtres: portes closes et ouvertures (numériques)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s