La mise en scène du pouvoir disciplinaire

Couvrez ce ventre que je ne saurais voir.

Rangez cette casquette que je ne saurais voir.

Cachez ce voile que je ne saurais voir.

Dissimulez ce tatouage que je ne saurais voir.

Masquez ces épaules que je ne saurais voir.

D’un côté, le spectacle de l’adolescence. Vêtements trop longs ou trop courts. Trop colorés ou trop noirs. Trop religieux ou pas assez chrétiens. De l’autre, la mise en scène du pouvoir disciplinaire. Le spectacle de l’humiliation. Un procédé d’autant plus surprenant qu’il émane de l’institution scolaire, dont les membres sont quand même censé·e·s être des spécialistes de l’éducation. À la Haute école pédagogique, on apprend dès la première semaine, le premier jour, voire la première heure, que l’abaissement n’élève jamais. Ou alors en surface. La question que l’on se pose sans cesse, dans la classe, dans l’école, mais aussi idéalement partout est: est-ce qu’on veut faire respecter les lois grâce à la peur ou construire des règles qui font sens?

Bref, dans cette arène, c’est à celle ou celui qui crie le plus fort. Oyez, oyez, venez admirer cette magnifique transgression! Braves gens, contemplez plutôt la splendide humiliation! Par ici! Non, venez par là! À bâbord ou à tribord! Ce sera ma manifestation contre ton courrier des lecteur·trice·s. Ma pétition contre ton communiqué de presse. Et mon article de blog contre ton hypocrisie.

Troublé par ce brouhaha, on en oublierait presque qu’on n’est pas obligé d’acheter un ticket pour telle ou telle représentation. Qu’il y a sans doute d’autres numéros au programme. Des enjeux éducatifs moins bruyants et certainement plus importants.


Montage photo: Thomas Wiesel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s