Ranger la salle en mode coopération

La sonnerie retentit. Le cours est fini. Mais avant de sortir, je remets deux chaises en place, pousse un banc et ramasse un vieux mouchoir par terre en veillant à ce que le moins de surface possible de mes doigts entre en contact avec lui.

Je ne voudrais surtout pas que le collègue qui occupe cette salle de classe lors de la prochaine leçon croie que MES élèves ne rangent pas parfaitement MA classe.

Ça vous dit quelque chose?

Lire la suite « Ranger la salle en mode coopération »

3 raisons de se mettre en cercle au début du cours

Je commence et termine toujours un atelier de théâtre par un cercle humain. Sauf urgence extrême. Et après je dors mal.

La formation d’un cercle en début et en fin d’atelier ou de cours de théâtre me semble avoir 3 fonctions principales. Il s’agit d’un rituel structurant, démocratique et émancipateur. Rien que ça! Explications.

Lire la suite « 3 raisons de se mettre en cercle au début du cours »

La boite à outils de Jacques Rancière

Arrangée par un de mes enseignants, ma rencontre avec le philosophe Jacques Rancière a été un coup de foudre.

Cet intellectuel né en 1940 explore les liens entre esthétique et politique. Notamment à travers l’histoire du mouvement ouvrier.

Parfois, on a l’impression que des mots décrivent des aspirations que l’on avait, des pratiques que l’on bricolait. Et en même temps, ces mots génèrent de nouvelles représentations et renouvellent des façons de faire.

Gilles Deleuze l’affirmait: « C’est ça, une théorie, c’est exactement comme une boite à outils. Il faut que ça serve, il faut que ça fonctionne. » Voici un panorama de quelques outils conceptuels de l’auteur du « Maitre ignorant ».

À faire fonctionner sans modération!

Lire la suite « La boite à outils de Jacques Rancière »

La règle d’or pour écrire une critique de théâtre

Vous rongez votre stylo devant un page désespérément blanche. Vous hésitez à vous lancer dans l’écriture de votre première critique de spectacle. Parce qu’hier soir vous avez vu une mise en scène qui vous a bouleversé·e. Et vous avez développé un point de vue sur ce spectacle qui va être une véritable révélation pour l’humanité toute entière.

Genre une bombe nucléaire littéraire.

Seulement, vous ne savez pas par où commencer. Alors à mesure que les jours avancent vous rongez votre stylo qui fond comme une bougie. Et ça, franchement, c’est triste.

Heureusement, la lecture de cet article vous permettra de noircir enfin cette page. Ô joie!

Lire la suite « La règle d’or pour écrire une critique de théâtre »