Vrrrrrrrrrrrrouuuum!

«Mario Kart 64» est un jeu de course sur Nintendo. Je me souviens des «raccourcis», qui pouvaient d’un coup nous faire gagner plusieurs rangs au classement général. Il fallait connaitre les trucs. Sauter au bon moment sur tel tremplin. Emprunter tel tunnel à peine visible.

Bernard Grosjean, c’est un raccourci Mario Kart. Il y a des gens comme ça. Qui passent leur vie à lire et expérimenter, réfléchir et théoriser. Et qui vous pondent un bouquin, sorte de mélange entre la Bible et une recette Betty Bossi. Je vous présente «Dramaturgies de l’atelier-théâtre» de Bernard Grosjean. Il y a des gens comme ça. Qui vous font prendre 40 ans d’expérience en 144 pages. BAM!

Parfois je pense à tous les Bernard Grosjean que je n’ai pas encore rencontrés. Et je me sens heureusement encore ignorant. Et pas si vieux qu’ça!

Prof ou élève, qui tient le volant?

On a le réflexe – moi y compris – de penser que sur les routes sinueuses de l’apprentissage c’est l’enseignant·e qui conduit le véhicule et les élèves qui s’agitent à l’arrière en mâchant des chewing-gums et en écoutant de la trap à fond. Et puis on lit Carl Rogers qui sous-entend qu’en fait prof, c’est pas conducteur·trice. C’est garagiste.

Lire la suite « Prof ou élève, qui tient le volant? »

Le partage au centre de la classe

osez-pedagogies-cooperatives-college-lyceeIl n’y a pas de pédagogie neutre. Pas de savoir-faire sans savoirs. Pas de pratique sans théorie. Pas de dispositifs qui ne seraient pas liés à des valeurs. «Osez les pédagogies coopératives au collège et au lycée» est un ouvrage qui joue sur les deux tableaux. Les auteur·e·s détaillent à la fois des outils concrets à mettre en oeuvre en classe et explicitent les valeurs qui sous-tendent ces pratiques de la coopération.

Lire la suite « Le partage au centre de la classe »

Le visage social de la jungle

L'entraide, l'autre loi de la jungle, Pablos Servigne et Gauthier ChapelleDe quelques cours de biologie on n’a retenu qu’une grossière caricature du principe de la sélection naturelle. Ô rage! On conçoit bien sûr que les humains parviennent parfois à s’entendre. Mais on imagine surtout que ce qui structure le vivant, c’est la compétition. Du protozoaire à l’homo sapiens. Ô désespoir! Les scientifiques et militants Pablo Servigne et Gauthier Chapelle mettent un peu d’ordre dans tout ça. Leur note d’espoir dépourvue de naïveté est un ouvrage qui s’intitule «L’entraide, l’autre loi de la jungle».

Lire la suite « Le visage social de la jungle »