Les 6 avantages du tirage au sort

Ma vie a changé depuis qu’on m’a initié au tirage au sort.

J’exagère à peine.

Grâce au tirage au sort, je forme les équipes et définis l’ordre des passages sur scène.

Alors oui, au début les enfants râlent un peu. Mais quelques semaines plus tard, ils oublient.

Vous non plus, vous n’êtes pas tout à fait à l’aise avec l’idée que ce soit toujours les mêmes personnes qui se retrouvent seules lorsque vous demandez aux participant·e·s de former les groupes ?

Adoptez le tirage au sort!

Vous aussi, vous vous épuisez dans les « Bon. Qui est-ce qui passe en premier ? Hein ? Si personne ne se lance, je désigne. Personne ? Ah… Marie-Antoinette. Comme d’habitude. Merci ! Enfin quelqu’un qui a du courage et qui va réussir dans la vie. »?

Adoptez le tirage au sort! (Pitié.)

OUI, le tirage au sort est la solution à vos angoisses existentielles.

 Voici 6 raisons de se lancer dans cette noble entreprise.

1. Vous évitez l’exclusion

Vous vous rappelez certainement de cette scène lors de la formation des équipes de football pendant vos leçons de gymnastique.

Les mêmes enfants étaient toujours choisi·e·s en premier. Étonnamment, il s’agissait souvent des garçons fans de football. Et d’autres enfants, souvent les mêmes bizarrement (ironie), étaient toujours les dernier·ère·s à rejoindre les équipes.

Alors oui, les premier·ère·s sélectionné·e·s sont valorisé·e·s, se sentent inclus·es. Mais, revers de la médaille, les derniers·ères choisi·e·s se sentiront exclu·e·s. Automatiquement, le fait de laisser les participant-e-s tirer les équipes et s’organiser génère donc de l’exclusion.

Phénomène que vous évitez grâce (roulement de tambours) au tirage au sort !

2. Vous croyez en chacun·e

1024px-Sun_and_Rowers_(32535493823)

Pratiquer le tirage au sort dans votre atelier-théâtre, c’est croire en la capacité de chacun de coopérer, d’avoir des idées et de les réaliser.

Cela évite d’avoir des « groupes poubelle » composés de participant·e·s dévalorisé·e·s qui n’arriveront pas à grand-chose non pas en raison de leurs capacités insuffisantes mais à cause de phénomènes de groupe.

Si quelqu’un croit en sa chance de réussir, il a plus de chance de réussir. Non?

3. Vous brassez le groupe

Je suis peut-être un doux rêveur, mais quand on me dit « troupe de théâtre », je pense à un groupe de personnes qui se connaissent et qui arrivent à travailler ensemble malgré leurs différences.

En pratiquant le tirage au sort, vous permettez aux participant·e·s de collaborer avec des personnes qu’ils·elles n’auraient pas forcément approché·e·s « naturellement ».

Il ne s’agit pas de demander aux participant·e·s d’être ami·e·s avec tout le monde. Ça ça vous r’garde pas !

Mais simplement de tenter de coopérer avec tout le monde.

Comme au travail, comme au sein d’une famille, comme dans une équipe de foot.

View_of_a_kaleidoscope

4. Vous favorisez l’entraide

Et voici la conséquence du point précédent.

Les personnes les plus expérimentées se retrouvent un jour dans un groupe, un autre jour dans un deuxième groupe, etc. Tout le monde est donc susceptible de bénéficier de leur expérience.

De manière plus générale, chaque participant·e possède des capacités spécifiques qu’on ne retrouve pas forcément chez les autres. Faire varier les collaborations, c’est faire varier les possibilités d’apprentissage et de complémentarité.

5. Vous gagnez en rythme

397px-Métronome_-_face_avec_couvercle_ouvert

Un atelier-théâtre, ça peut passer terriblement vite. Alors s’il faut prendre mille ans pour former les groupes, gérer les conflits de « oui mais lui c’est pas mon copaiiiiiin » et attendre une plombe pour que quelqu’un se décide enfin à passer en premier sur scène, c’est chiant.

Le tirage au sort permet de former les groupes et de définir l’ordre des passages sur scène hyper rapidement.

6. Vous vous faites surprendre

True story pour le dernier point. J’animais un jour un atelier de théâtre et lors du tirage au sort, plusieurs enfants plutôt actif·ve·s (le mot n’est pas très heureux) de manière générale se sont retrouvé·e·s dans le même groupe.

Mon sang s’est glacé.

Mais la coopération à l’intérieur de ce groupe s’est super bien passée. Et le résultat de leur préparation a été bluffant.

Bref, j’ai été surpris.

Morale de l’histoire : qui sommes-nous, pauvres animateur·trice·s de théâtre, pour savoir quelle collaboration fonctionnera et quelle collaboration ne fonctionnera pas ?

Parfois le hasard fait bien les choses.

Pour conclure

En résumé: grâce au tirage au sort, vous ôtez aux participant-e-s une lourde responsabilité que vous prenez à votre charge. Celle de s’inclure. Ils pourront ainsi se concentrer sur des tâches plus importantes: coopérer et créer.

Et si vous instaurez ce système, il me parait nécessaire d’expliquer pourquoi vous le faites et de répondre aux questions éventuelles qui émergeraient suite à cette nouvelle politique.

Concrètement, plusieurs méthodes: inscrire les prénoms au dos de cartes à mélanger, faire tirer des numéros dans un chapeau, etc.

Et vous, comment est-ce que vous fonctionnez? Tirage au sort? Oui? Non?

Et quelles sont les potentielles limites de cette méthode? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires!

5 commentaires sur “Les 6 avantages du tirage au sort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s