Siffler en travaillant

Ce matin, les élèves sont chargé·e·s de confectionner des marionnettes et de les manipuler. Un œil attentif peut aisément constater que leur concentration n’est pas totale. Diantre! Ici, quelqu’un mâche un chewing-gum en scrutant un dialogue. Là, d’autres discutent de leurs amours tout en empoignant un texte de théâtre. Ailleurs, un natel projette de la musique. Celle prévue pour la scène, m’assure-t-on.

L’enseignant·e rêve parfois d’une implication sans concession des élèves. Cette dévotion fantasmée se heurte le plus souvent à un grave constat : rêveries et bavardages, francs ou voilés, manquent rarement à l’appel. C’est grave, docteur?

Lire la suite « Siffler en travaillant »

Le partage au centre de la classe

osez-pedagogies-cooperatives-college-lyceeIl n’y a pas de pédagogie neutre. Pas de savoir-faire sans savoirs. Pas de pratique sans théorie. Pas de dispositifs qui ne seraient pas liés à des valeurs. «Osez les pédagogies coopératives au collège et au lycée» est un ouvrage qui joue sur les deux tableaux. Les auteur·e·s détaillent à la fois des outils concrets à mettre en oeuvre en classe et explicitent les valeurs qui sous-tendent ces pratiques de la coopération.

Lire la suite « Le partage au centre de la classe »

Le visage social de la jungle

L'entraide, l'autre loi de la jungle, Pablos Servigne et Gauthier ChapelleDe quelques cours de biologie on n’a retenu qu’une grossière caricature du principe de la sélection naturelle. Ô rage! On conçoit bien sûr que les humains parviennent parfois à s’entendre. Mais on imagine surtout que ce qui structure le vivant, c’est la compétition. Du protozoaire à l’homo sapiens. Ô désespoir! Les scientifiques et militants Pablo Servigne et Gauthier Chapelle mettent un peu d’ordre dans tout ça. Leur note d’espoir dépourvue de naïveté est un ouvrage qui s’intitule «L’entraide, l’autre loi de la jungle».

Lire la suite « Le visage social de la jungle »

Ranger la salle en mode coopération

La sonnerie retentit. Le cours est fini. Mais avant de sortir, je remets deux chaises en place, pousse un banc et ramasse un vieux mouchoir par terre en veillant à ce que le moins de surface possible de mes doigts entre en contact avec lui.

Je ne voudrais surtout pas que le collègue qui occupe cette salle de classe lors de la prochaine leçon croie que MES élèves ne rangent pas parfaitement MA classe.

Ça vous dit quelque chose?

Lire la suite « Ranger la salle en mode coopération »