Le visage social de la jungle

L'entraide, l'autre loi de la jungle, Pablos Servigne et Gauthier ChapelleDe quelques cours de biologie on n’a retenu qu’une grossière caricature du principe de la sélection naturelle. Ô rage! On conçoit bien sûr que les humains parviennent parfois à s’entendre. Mais on imagine surtout que ce qui structure le vivant, c’est la compétition. Du protozoaire à l’homo sapiens. Ô désespoir! Les scientifiques et militants Pablo Servigne et Gauthier Chapelle mettent un peu d’ordre dans tout ça. Leur note d’espoir dépourvue de naïveté est un ouvrage qui s’intitule «L’entraide, l’autre loi de la jungle».

Lire la suite « Le visage social de la jungle »

Ranger la salle en mode coopération

La sonnerie retentit. Le cours est fini. Mais avant de sortir, je remets deux chaises en place, pousse un banc et ramasse un vieux mouchoir par terre en veillant à ce que le moins de surface possible de mes doigts entre en contact avec lui.

Je ne voudrais surtout pas que le collègue qui occupe cette salle de classe lors de la prochaine leçon croie que MES élèves ne rangent pas parfaitement MA classe.

Ça vous dit quelque chose?

Lire la suite « Ranger la salle en mode coopération »

3 raisons de se mettre en cercle au début du cours

Je commence et termine toujours un atelier de théâtre par un cercle humain. Sauf urgence extrême. Et après je dors mal.

La formation d’un cercle en début et en fin d’atelier ou de cours de théâtre me semble avoir 3 fonctions principales. Il s’agit d’un rituel structurant, démocratique et émancipateur. Rien que ça! Explications.

Lire la suite « 3 raisons de se mettre en cercle au début du cours »

Pédagogies coopératives: les trucs que j’ai envie de tester en théâtre

Normalement je ne travaille pas le dimanche. Sans doute un reste de mon éducation de servant de messe.

Mais ce week-end j’ai fauté. Je n’arrivais pas à interrompre ma lecture de « Osez les pédagogies coopératives au collège et au lycée » de Guillaume Caron, Laurent Fillion, Céline Scy et Yasmine Vasseur.

Comme son titre l’indique, le bouquin parle de coopération à l’école. L’argument est le suivant: les pédagogies coopératives sont davantage déployées au degré primaire que chez les plus âgé·e·s. Pour diverses raisons. Pourtant, les auteur·trice·s affirment qu’il est tout à fait possible de mobiliser ces pratiques pédagogiques au collège et au lycée.

osez-pedagogies-cooperatives-college-lyceeUne classe coopérative est une structure complexe, systémique, cohérente et évolutive dans laquelle ceux qui la composent (enseignants, éducateurs ET élèves) construisent ensemble les moyens d’apprendre par une coopération instituée et organisée. Elle devient alors un élément central de la vie et du fonctionnement du groupe. » (Osez les pédagogies coopératives au collège et au lycée)

Voici quelques pratiques que ce livre m’a donné envie de tester.

Lire la suite « Pédagogies coopératives: les trucs que j’ai envie de tester en théâtre »

Organiser un concours, fausse bonne idée?

Organiser un concours, fausse bonne idée?

À l’école primaire, on nous avait demandé d’imaginer une action pour améliorer la sécurité routière. Le résultat devait prendre la forme d’un dessin. Et les meilleures solutions étaient sélectionnées et primées au niveau national. Le rêve.

J’avais conçu un passage piéton en hauteur, accessible via des échelles. Dans ce monde idéal, les voitures ne s’arrêtaient plus et les piéton·ne·s ne se faisaient plus renverser.

Ma solution géniale n’a pas été retenue.

Du coup j’ai renoncé à une carrière d’ingénieur très prometteuse.

Lire la suite « Organiser un concours, fausse bonne idée? »