Apprendre à faire du théâtre: 7 idées

Cela vous trotte dans la tête depuis plusieurs jours, mois ou années: et si vous faisiez enfin ce premier pas sur les planches?

Se lancer, c’est toujours un peu risqué: il y a la croyance qu’on n’en est pas capable, le regard des autres et le souvenir pas très sexy de Molière. Sans parler de l’ancien traumatisme infligé par un·e prof de français alors que vous tentiez de balbutier péniblement un poème en vers. Mais après dix ans passés sur le divan, votre psy pense que vous êtes enfin prêt·e.

Faire du théâtre, c’est à la portée de toutes et tous. Parce qu’il y a de nombreuses façons de se lancer. Tour d’horizon des manières d’apprendre le théâtre.


1. Rejoignez une troupe amateure

Il y a peut-être dans votre village ou votre quartier, voire dans les alentours, une compagnie de théâtre amateur qui présente de temps en temps un spectacle. Souvent intergénérationnel, ce genre de collectifs participe activement à la vie sociale et culturelle locale. Pourquoi ne pas frapper à la porte de ces passionné·es pour les rejoindre dans le cadre de leur futur projet de pièce à monter?

Parfois, c’est un metteur·e en scène professionnel·le qui dirige la troupe. Autrement, un·e habitué·e de la compagnie. Les pièces mises en scène sont souvent issues du répertoire du vaudeville ou théâtre de boulevard . Mais il y a aussi des exceptions.

Variante pour les écolier·ères et étudiant·es: à midi ou en fin de journée, l’école que vous fréquentez abrite peut-être une compagnie de théâtre. C’est une occasion idéale pour nouer des relations avec l’art dramatique et d’autres camarades. Parfois, tout part de là.


2. Prenez des cours de théâtre

Des comédiennes ou comédiens professionnel·les proposent parfois des cours de théâtre, collectifs ou individuels. Si le côté technique de l’art dramatique vous intéresse, c’est une option qui peut vous convenir. La finalité n’est pas forcément la présentation d’un spectacle, mais bel et bien la musculation de vos gammes de théâtre.

La voix, la posture, la création de personnages, le rythme, le style de jeu, le regard. Autant d’éléments qui peuvent être affinés lors de ces rendez-vous. Et qui peuvent vous servir dans le cadre de votre activité d’actrice ou d’acteur, mais également dans d’autres domaines: présentations, animations, encadrement de groupes, etc.


3. Assistez à des spectacles, lisez des pièces

On ne le répétera jamais assez: devenir actrice ou acteur ne va pas sans une activité même modeste de spectatrice ou de spectateur. S’il y a un théâtre près de chez vous, allez-y de temps à autre. Vous y découvrirez peut-être des pièces que vous ne connaissez pas, des esthétiques encore inconnues, des courants artistiques peu familiers.

Et si vous avez de la peine à décoller de votre chaise à bascule au coin du feu, il est toujours possible de vous jeter à pleines dents sur des pièces à lire du répertoire, classique ou contemporain.

Un·e médecin est censé·e se tenir au courant de l’actualité médicale. Pourquoi en serait-il autrement pour les gens de théâtre?


4. Effectuez un stage dans une compagnie

Une manière de s’immiscer dans le monde des arts de la scène est d’effectuer un stage dans une troupe de votre région. Une compagnie est en train de créer un spectacle? Devenez assistant·e à la mise en scène, ou simple observateur·trice du processus de création.

En plus d’apprendre une multitude de choses sur les étapes de la fabrication d’un spectacle, vous nouerez des relations avec des gens du théâtre. Ce qui peut toujours servir!


5. Tentez des auditions

Si vous tenez à faire du théâtre votre métier, inscrivez-vous à des auditions pour entrer dans des écoles. Certaines proposent d’ailleurs des cursus pré professionnels.

Ces concours sont souvent très compétitifs. Peu d’élu·es pour beaucoup d’intéressé·es. D’où la nécessité de multiplier les tentatives pour espérer décrocher la précieux sésame qui vous emmènera sur les chemins de la professionnalisation.

Les écoles publiques ont en général l’avantage d’être largement reconnues et financièrement accessibles. Les cursus privés sont quant à eux potentiellement plus onéreux et parfois moins prestigieux… ce qui fait qu’il y a moins de personnes qui se poussent au portillon pour y entrer. Et cela a aussi ses avantages!


6. Spécialisez-vous dans un métier du théâtre

Il n’y a pas que comédien·ne dans la vie, diantre! Bien que beaucoup de monde rêve d’évoluer sous le feu des projecteurs, il existe une multitude d’autres métiers du théâtre. Des fonctions souvent moins connues, mais non moins utiles.

À part les classiques de la mise en scène et de l’écriture, on mentionnera les scénographes, les technicien·nes lumière et son, les costumier·ères, les créateur·trices sonores, les dramaturges, les chargé·es de production, les maquilleur·euses. Entrer dans le théâtre par la porte d’à-côté, c’est s’assurer une place de choix dans ce petit monde.


7. Gonflez les rangs d’une équipe d’impro

L’improvisation, contrairement à ce qu’on peut croire, ça se travaille! Et cela se fait en général dans une ambiance très ludique. Certaines villes, certaines universités, possèdent leur propre équipe d’impro qui se réunit hebdomadairement pour parfaire cet art joyeux de l’action et de la réaction.

Le match d’improvisation a été créé au Québec sur le modèle du hockey sur glace afin d’espérer remplir des stades entiers. L’objectif est encore hors d’atteinte, soyons honnête. Mais nul doute que vous pouvez apporter votre pierre à ce glorieux édifice!


En conclusion

Sauf erreur, aucune étude scientifique n’atteste de l’existence d’un don nécessaire pour évoluer sur un plateau de théâtre. Cet article avait pour but de montrer qu’il existe de nombreuses manières d’apprendre et de pratiquer les arts de la scène.

Si vous n’avez pas encore franchi le pas, quelle piste vous semble intéressante? Et si vous avez déjà rejoint la tribu des théâtreux·euses, quel conseil donneriez-vous? Quelle est votre première expérience de théâtre? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s