L’audition

Hier soir, je voulais retaper des dialogues de théâtre au propre pour les élèves. Avec des petits numéros à gauche des lignes pour se repérer facilement dans le texte. Il était tard. J’ai finalement «simplement» numérisé les extraits et mis en page le tout. Et j’ai dormi. Ce n’était pas parfait, c’était satisfaisant.

On vit en permanence avec un double de soi qui pense à tout. Qui met au propre d’élégants documents, qui fait ses photocopies une semaine à l’avance et qui consacre 29 minutes par jour à répondre à ses courriels en sirotant un Nespresso à la manière de George Clooney. On le soupçonne de tricher et d’avoir des journées de 48 heures. On désespère.

On oublie cependant souvent la présence d’un·e autre colocataire, qui hante en pantoufles l’appartement de nos vies. Et qui renverse son café sur sa chemise blanche et oublie ses photocopies à la maison. Désolé.

Au commencement, on était trois à s’être inscrits à l’audition. Un type qui se prenait pour George Clooney, le gars en pantoufles, et moi. Allez savoir pourquoi, c’est moi qui ai eu le rôle principal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s